Psoriasis chronique stationnaire ou psoriasis en plaques (Psoriasis vulgaris) (Partie 1)

Posted on

La recherche a permis de nombreuses avancées dans le traitement du psoriasis, néanmoins, des progrès sont encore nécessaires pour aider le plus de  patients possible à retrouver une peau saine.

On distingue actuellement 4 formes de psoriasis: le psoriasis en plaques (aussi appelé psoriasis vulgaire), le psoriasis en gouttes, le psoriasis pustuleux et le psoriasis érythrodermique. Lorsqu’elles sont visibles, les plaques de psoriasis peuvent devenir un véritable handicap pour le patient ; 60% des malades estiment être victimes de discrimination liée à leur maladie. Le psoriasis en gouttes dessine des plaques semblables à de petites larmes sur le corps : il touche souvent des personnes jeunes, dans les suites d’une angine. Elle peut aussi être plus discrète, avec une atteinte paucisymptomatique.3 Erythrodermies Elles peuvent être secondaires à l’extension d’un psoriasis vulgaire ou pustuleux, ou être congénitales. A. Lésion typique de psoriasis vulgaire : plaque érythémato-squameuse – une plaque érythémateuse, bien délimitée, avec squames épaisses, blanchâtres et adhérentes. Elles sont habituellement nombreuses dans le psoriasis en gouttes, alors que dans le psoriasis en plaques, il peut y avoir une plaque isolée ou au contraire de multiples lésions. La méthode de M. Gesret a permis de soulager de nombreux malades atteints d’allergie, asthme, eczéma, psoriasis et sclérose en plaques. Le psoriasis en gouttes peut aussi survenir chez un patient qui a déjà un psoriasis en plaques. Il se présente sous la forme de petites plaques de psoriasis moins épaisses et moins desquamatives que les plaques de psoriasis classique dit vulgaire.

Psoriasis chronique stationnaire ou psoriasis en plaques (Psoriasis vulgaris)

  • en plaques, qui est la forme la plus fréquente ;
  • en gouttes, éparpillées sur le corps ;
  • au niveau des plis du corps ;
  • au niveau des ongles…

Les plaques de psoriasis peuvent également dépasser du cuir chevelu pour atteindre le front, le contour des oreilles ou la nuque.

Les plaques du psoriasis sont bien délimitées, rondes, ovales ou polylobées, et recouvertes d’épaisses “croûtes” de peau blanche ou squames qui se détachent pour former de grosses pellicules. Le psoriasis en goutte ne laisse pas de grandes plaques irritantes mais des petites zones plus rapidement après la chute des squames. Le psoriasis en plaques et le psoriasis du cuir chevelu sont les aspects les plus fréquents. Le médecin peut également hésiter entre un eczéma et un psoriasis en raison de son aspect moins caractéristique chez le jeune enfant. Chez plus de 90% des personnes atteintes de Psoriasis, une exposition au soleil améliore les manifestations, mais dans moins de 10% des cas environ, cette situation peut aggraver le psoriasis. Le psoriasis se caractérise par des plaques rouges inflammatoires de la peau qui sont recouvertes de croûtes épaisses (squames). Lorsqu’on gratte ou que l’on décape cette partie de peau blanche souvent épaisse, il ne subsiste alors qu’une plaque rouge luisante. Le cuir chevelu peut être atteint sous forme de pellicules grasses, diffuses ou en plaques qui démangent également.Certaines formes de dermite séborrhéique sont proches du psoriasis. Parfois, le psoriasis se manifeste au niveau de la peau par des toutes petites plaques «en gouttes» ou par des pustules sur un fond d’érythème (rougeur).

Hydratation intense et durable. Apaise. Aide à réparer la peau. Efficacité prouvée. Composition sûre & pure. Peau sèche, sensible ou irritée (eczéma, psoriasis, dermatite…).

  • Avez-vous des plaques de psoriasis sur le cuir chevelu ?
  • Avez-vous des lésions sur les ongles ?
  • Avez-vous des troubles du sommeil liés au psoriasis ?
  • Avez-vous des douleurs articulaires ?

Le psoriasis vulgaire ou en plaques attaque préférentiellement certaines zones du corps.

Il est bien de savoir que dans environ 90 % des cas, le psoriasis vulgaire touche le cuir chevelu. Il évolue comme le psoriasis vulgaire, avec des plaques rouges. De nombreuses affections cutanées peuvent être confondues avec un psoriasis : mycose, dermite séborrhéique, eczéma, allergie médicamenteuse, infection bactérienne ou virale. Le psoriasis est une maladie de peau caractérisée par des plaques rouges recouvertes de squames situées sur certaines zones de prédilection comme les coudes ou les genoux. Le psoriasis est une maladie de peau qui se caractérise par un renouvellement accéléré des cellules de la peau, ce qui crée des plaques dures avec des squames. Elle se présente sous forme de plaques de peau épaisses qui se desquament, le plus souvent sur le cuir chevelu, les coudes et les genoux. Le psoriasis en goutte se caractérise, lui, par des petites gouttes de psoriasis éparpillées sur tout le corps et non par de grandes plaques. Le psoriasis en plaques est une maladie fréquente de la peau dont les symptômes varient d’une personne à l’autre. Le psoriasis est une banale inflammation de la peau, qui peut toucher le cuir chevelu (le plus fréquent), les mains, les coudes, les aisselles ou même les ongles.

Progrès thérapeutique mineur dans la prise en charge des formes les plus sévères de psoriasis en plaques de l’enfant et de l’adolescent

  • Le psoriasis » vulgaire » ou typique, en plaques

Les psoriasis en plaques, en gouttes, du visage, du cuir chevelu et le « napkin psoriasis » représentent les aspects les plus fréquemment rencontrés.

Contrairement à l’eczéma, les plaques de psoriasis grattent pas ou peu. Chez le petit enfant, l’aspect peut être moins caractéristique, ce qui peut expliquer que le médecin a du mal à conclure initialement entre un eczéma ou un psoriasis. Les aspects les plus fréquemment rencontrés sont le psoriasis en plaques et le psoriasis du cuir chevelu. Deux présentations sont plus particulièrement observées chez l’enfant : le psoriasis des langes et le psoriasis en gouttes. Dans ce cas des crèmes hydratantes peuvent être appliquées car au début de la prise de lécithine marine, la peau a tendance à sécher au niveau des plaques de psoriasis. plaque - épais, des plaques rouges sur la peau sont couverts par floconneuse, blanc argenté échelles. Le psoriasis cette maladie de  peau,  laissant des plaques rouges peut également toucher les ongles, le cuir chevelu, les muqueuses ou articulations. Le psoriasis vulgaire, caractérisé par des plaques recouvertes de squames nacrées, constitue environ 95 % des cas. Le plus souvent, les lésions décrites prennent une forme de PPP (63%), psoriasis vulgaire (33%), ou de psoriasis en goutte (7%).

Dans la majorité des cas (forme dite “vulgaire”), le psoriasis se manifeste par de grandes plaques rouges, irritées, bien délimitées, généralement rondes ou ovales.

  • Psoriasis du cuir chevelu Dans 50 à 80% des cas observés chez l’adulte, le psoriasis en plaques touche le cuir chevelu. Fig 1 Psoriasis en plaque chronique On constate de multiples plaques érythémato-squameuses monomorphes et bien délimitées chez ce patient. Le psoriasis en gouttes débute dans 30 % des cas vers l’âge de 15 ans et se révèle donc être une pathologie fréquente chez l’enfant [ ]. Particularités cliniques Selon le type de psoriasis • Le psoriasis commun (vulgaire) en plaques nummulaires est le plus fréquent. Le psoriasis était de type vulgaire ou en plaque dans la majorité des cas, avec une atteinte pustuleuse palmaire ou plantaire dans 5 cas sur 15. La localisation des plaques du psoriasis vulgaris est à peu près symétrique et se situe le plus souvent dans la région des coudes, des genoux et du cuir chevelu. Pour en savoir plus et gérer vos cookies, Douleurs et gonflements des articulations, plaques rouges sur la peau.. Près de 90 000 Français sont touchés par un rhumatisme psoriasique. Une fois la peau nettoyée, il est bénéfique de masser le corps et en particulier les plaques de psoriasis avec un produit émollient, hydratant et réparateur à la fois. Les régions autour du nez, entre les yeux et à la lisière du cuir chevelu sont affectées par les plaques rouges et desquamatives plus ou moins affligeantes. Au cuir chevelu, le psoriasis donne des plaques plus épaisses et plus rouges avec des squames de couleur argentées. Voilà que d’épaisses plaques rouges apparaissent sur la peau de votre enfant et déclenchent des démangeaisons.